MENU

MENU

PARTENAIRES

La chaire

Mission de la chaire

Grâce à la réalisation d’activités de recherche, de réseautage et de mobilisation des connaissances, la Chaire favorisera le développement des connaissances scientifiques sur l’autogestion, la santé mentale et la saine performance au travail. Elle alimentera le développement d’interventions efficaces de soutien et de promotion de l’autogestion et de la santé mentale auprès des travailleuses et travailleurs, de leurs proches et des organisations.

Contexte

Les milieux de travail peuvent avoir une incidence importante sur les enjeux de santé mentale. Améliorer la santé mentale des travailleuses et travailleurs passe non seulement par l’accès à des interventions favorisant la prévention des stresseurs dans les milieux de travail ainsi que le rétablissement, mais aussi par le soutien à l’autogestion.

 

L’autogestion renvoie aux stratégies quotidiennes que les personnes mettent en place pour prévenir ou réduire leurs symptômes et optimiser leur bien-être, favorisant ainsi leur épanouissement sur les plans personnel et professionnel.

 

Bien que plusieurs études soulignent le grand potentiel de l’autogestion en santé mentale, encore trop peu d’interventions validées scientifiquement sur le sujet sont disponibles pour les organisations et dans notre réseau de santé. Le développement et la diffusion d’approches fondées sur des données probantes sont cruciaux pour mieux soutenir les travailleuses et travailleurs. En partenariat avec Relief (organisme national en santé mentale) et Beneva (assureur mutualiste qui a à cœur le bien-être des collectivités), la Chaire permettra d’arrimer les connaissances scientifiques nouvelles aux savoirs pratiques et expérientiels au sein des organisations en santé mentale et des milieux de travail.

Objectifs

La Chaire vise à offrir une infrastructure de recherche spécialisée dans l’étude des questions à l’intersection entre autogestion, santé mentale et travail afin de/d’:

  • Favoriser le rayonnement des travaux québécois et canadiens en la matière, développer et solidifier des collaborations fructueuses entre des chercheur.se.s à l’échelle locale, provinciale, nationale et internationale, et exercer un pouvoir d’attraction pour recruter des étudiant.e.s de haut calibre aux cycles supérieurs ayant le potentiel de devenir la prochaine génération de chercheur.se.s de pointe dans le domaine ;

 

  • Favoriser le partenariat et le croisement des savoirs expérientiels, pratiques et scientifiques entre les milieux d’enseignement et de recherche, les employeur.se.s et gestionnaires, ainsi que les acteur.trice.s de la santé et des services sociaux et d’organisations communautaires dans le but d’approfondir et de développer de façon cohérente les connaissances scientifiques sur l’autogestion, la santé mentale et le travail ;

 

  • Favoriser l’intégration des connaissances liées à la santé mentale dans les programmes d’enseignement et curriculums de formation pour les acteur.trice.s des domaines des relations industrielles et de la santé et des services sociaux afin de contribuer au développement des compétences des décideur.se.s et professionnel.le.s en matière de soutien à l’autogestion.

Simon Coulombe, titulaire de la CRRSMAT

Simon Coulombe, Ph. D., est professeur agrégé au Département des relations industrielles de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval. Il est aussi chercheur régulier à VITAM – Centre de recherche en santé durable. Il est titulaire d’un doctorat en psychologie communautaire de l’Université du Québec à Montréal. Il est chercheur boursier  Junior 2 du Fonds de recherche du Québec – Santé.

Le travail est une partie importante de la vie de plusieurs et les employeur.se.s ont un rôle à jouer en santé mentale. Cette Chaire a pour mission de favoriser le développement des connaissances scientifiques sur l’autogestion, la santé mentale et la saine performance au travail dans le but d’alimenter les pratiques de soutien à l’autogestion et de favoriser la santé mentale chez les travailleuses et travailleurs et leurs proches.

Les comités

Comité directeur

Le Comité directeur a pour mandat de conseiller le Titulaire sur le suivi des objectifs de la Chaire, d’évaluer l’évolution de la Chaire, d’approuver le budget prévisionnel annuel et le rapport annuel de dépenses, de suggérer des améliorations ou de nouvelles orientations, d’aider à mettre en valeur les résultats de la recherche effectuée dans le cadre de la Chaire.

 

 

Membres
Sylvain Luc

Professeur agrégé & Directeur du Département des relations industrielles • Université Laval

Jean-Rémy Provost

Directeur général • Relief

Martin Énault

Président du Conseil d’administration • Relief

Kaouther Bessrour

Adjointe à la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation & Directrice du bureau des chaires et des entités structurantes • Université Laval

Léa Berlinguet

Membre du Conseil d’administration • Relief

Aurélie Campana

Doyenne de la Faculté des sciences sociales • Université Laval

Sylvie-Marianne Rhugenda

Conseillère à la recherche de la Faculté des sciences sociales • Université Laval

*Sans droit de vote

Simon Coulombe

Titulaire de la Chaire • Université Laval

*Sans droit de vote

Comité d'expert.e.s

Le Comité d’expert.e.s a pour mandat d’encadrer les travaux de la Chaire afin :

  • que les travaux de la Chaire s’inscrivent dans les objectifs et les axes de recherche déterminés, et au besoin, de suggérer des modifications aux objectifs et axes de recherche ;
  • que les travaux de la Chaire montrent une pertinence scientifique et une utilité sociale ;
  • que les travaux de la Chaire s’appuient sur des méthodologies de recherche rigoureuses ;
  • d’orienter la stratégie de transfert et d’application des connaissances de la Chaire en s’assurant qu’elle intègre aussi les suggestions du Comité des affaires.

 

Le comité d’expert.e.s fait office de comité scientifique et cherche à valoriser les savoirs divers, tant de nature scientifique que professionnelle ou expérientielle.

 

 

Membres
Simon Coulombe

Titulaire de la Chaire • Université Laval

Annie Beaudin

Directrice clinique • Relief

Jean-Rémy

Directeur général • Relief

Christine Sauvé

Intervenante en santé mentale & Chargée de projets aux activités en recherches cliniques • Relief & Université Laval

Brigitte Marcoux

Directrice nationale de l’Excellence des pratiques et solutions d’accompagnement en prévention, présence au travail et santé organisationnelle & Vice-présidente, Présence au travail et mieux-être • Beneva

Josée Colavecchio

Directrice principale aux Prestations vie et invalidité – Québec • Beneva

Marie-Michelle Gouin

Professeure agrégée à l’École de gestion • Université Laval

Sophie Meunier

Professeure au Département de psychologie • Université du Québec à Montréal

Annie Cusson

Pair-chercheure

Pair-chercheur.e

CNESST

Entreprises en santé

Communauté des affaires

La communauté des affaires a pour objectif d’assurer un échange bi-directionnel entre le milieu académique et les dirigeant.e.s d’entreprises privées afin d’aider à développer des connaissances à la fine pointe pour mieux comprendre et prévenir ou résoudre les difficultés de travailleur.se.s en matière de santé mentale. Cette communauté, en voie d’être instaurée par la Chaire, permettra aux chercheur.se.s de rester bien aux faits des enjeux actuels du milieu des affaires, plus particulièrement ce qui concerne la santé mentale et l’autogestion de celle-ci chez les travailleur.se.s Canadien.ne.s. De plus, la Chaire fournira aux dirigeant.e.s membres de la communauté des affaires des outils et résultats de recherche qu’ils et elles pourront diffuser auprès des acteur.trice.s dans les milieux d’affaires. Les dirigeant.e.s participant.e.s seront issu.es d’entreprises privées oeuvrant au Canada, de tailles et de secteurs divers.

Pistes pour soutenir la santé mentale

Vous souhaitez développer vos capacités d’autogestion ou encore vous êtes un.e employeur.se intéressé.e à soutenir l’autogestion de la santé mentale chez vos employé.e.s ? La Chaire vise à développer des pistes concrètes de réflexion et des outils pour vous aider. Cette partie de notre site sera mise à jour régulièrement pour inclure des documents susceptibles de vous aider et issus de nos recherches.

 

Accéder à la dernière recherche

Faire de l’autogestion ne veut pas dire qu’il faut s’en sortir seul.e. Ça signifie simplement que les personnes, les travailleur.se.s et leurs proches peuvent prendre du contrôle et du pouvoir dans leur processus de rétablissement et dans leur santé mentale. Les milieux de travail ont un rôle à jouer pour soutenir cette prise de pouvoir en mettant en place les conditions favorables.

This site is registered on wpml.org as a development site.